Rechercher

Journal de votre députée

Retrouvez dorénavant, après chaque session du Grand Conseil Valaisan, un article de Martine Tristan, députée du district d'Entremont et conseillère générale à Val de Bagnes.


 

Dans les différentes prises de parole lors de la session de mai, le groupe PLR/FDP s’est de nouveau illustré par sa constance et sa capacité à suivre sa ligne.


Dans les prises de position remarquables, si ce n’est remarquées des députés et députés suppléants de la région Martigny-Entremont :


  • Les 2 prises de paroles percutantes de Michel Cretton pour s’opposer aux 2 postulats Haut-Valaisans concernant la régulation du cerf et le tir du chamois réservé aux chasseurs locaux. Ces postulats ont heureusement été tous 2 refusés.


  • Un postulat PLR co-signé par David Crettenand pour une incitation à la pose de bornes électriques dans les immeubles.


  • Un postulat co-signé par Emilien Roduit pour demander à ce que le blocage des numéros 0900 sur arrêté du TF, sur lequel préfixe sont basés les numéros des médecins et pharmacies de garde soit levé pour éviter que tout le monde n’utilise le 144 au détriment des urgences vitales.


  • La défense de ma motion transformée en postulat qui demande que les services parapublics de la santé propose enfin aux soignants des crèches avec horaires étendus qui calquent aux horaires de travail. Seul le SVPO s’y est opposé.

Fidèle à l’organisation politique, le PLR a refusé l’entrée en matière concernant la révision de la LALAVI ; la réponse à une motion PLR donnée dans cette révision était en effet très délicate par rapport aux valeurs libérales radicales.



Martine Tristan, députée PLR, Val de Bagnes - Entremont



37 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout