top of page
Rechercher

Le travail s'intensifie au législatif : Comptes, Curala et plus encore


Le plénum du 21 juin 2023, a été un plénum comportant de nombreux points que l’on peut considérer comme importants dans le développement de la commune Val de Bagnes. Tous les élus PLR ont été mobilisés durant ces derniers mois lors des différentes séances de commissions pour travailler les points à l’ordre du jour du plénum. Ainsi, le PLR Val de Bagnes vous propose un aperçu des discussions de la soirée.


Comptes 2022

Les comptes de la commune sont réjouissants. Les rapports des différentes commissions du Conseil Général dressent un résultat relativement bon. Grâces à de bonnes finances, la commune peut se permettre d’envisager sereinement l’avenir. Le défi est à présent de réaliser les bons investissements dans l’intérêt des citoyens et qui apporteront une plus-value à notre commune. Le PLR VDB tient à saluer tout le travail effectué par les services communaux, les autorités, mais aussi les citoyens, entreprises et partenaires qui permettent d’avoir des comptes 2022 aussi réjouissants. Rien ne vient de nulle part. A présent, le Conseil Général veillera à ce que chacun retrouve son compte dans l’allocation des ressources financières de la commune qui continuera d'être attribuée.


Curala

C’est un sujet qui fait beaucoup parler et tant mieux. Il s’agit d’un des plus grand projets de la Commune pour ces prochaines années. Ce mercredi 21 juin, le Conseil Général a eu l’occasion, lors du plénum, de donner son analyse du projet CURALA sous l’angle des opportunités, des menaces, des forces et des faiblesses du projet présenté à l’heure actuelle. En découvrant tout ce qui a été ressorti de ces présentations par les conseillers généraux, on constate que les élus du législatif ont entendu les revendications de la population, que ce soit pour les éléments à maintenir du projet, que ceux qui mériteraient d’être modifiés ou adaptés. Le PLR VDB reste convaincu qu’un projet doit être réalisé sur cette zone. Cependant les élus PLR VDB du Conseil Général ont fait savoir que la population ne semble pas acquise au projet actuel et souhaite, trouver le projet qui obtiendra le plus d’adhésion de la population possible. Ainsi, en tant que représentant de la population, les revendications ont été soumises au Conseil Communal.


Nous sommes fermement convaincus qu'un tel projet requiert une adhésion maximale. Dans le cadre de ses compétences, les conseillers généraux PLR s'emploient à garantir que le projet satisfasse au mieux la population, la commune et toutes les parties prenantes concernées.


En synthèse voici les principales faiblesses et menaces relevées par le Conseil Général sur le projet :

- Perte des zones d’utilité publique

- Problème de mobilité

- Problème d’intégration du projet

- Manque de réflexion globale

- Manque d’infrastructures sportives et publiques

- Manque d’adhésion de la population et de démarche consultative


Le projet comporte également plusieurs forces et opportunités qui ont été relevées par le Conseil Général. Preuve qu'il y a également des éléments du projet à maintenir et qui méritent d’être développés.


Nous espérons à présent que des modifications aux projets permettront de trouver une meilleure adhésion de la population afin de fédérer la commune autour d’un grand projet.

Pour la suite, une démarche participative se tiendra en automne 2023 et aura pour objet la question des espaces publiques, des rives de la Dranse et du secteur de St-Marc. Suite à cela, le Conseil Général devra se prononcer sur la modification du plan d’aménagement de zone (PAZ) en 2024.


Mais quoi encore ?

Au-delà des multiples interventions qui ont lieu au Conseil Général, nous souhaitons ici relever les interventions de plusieurs élus PLR, preuve de l’engagement et du travail des élus du législatifs pour tenter d’améliorer le bien-être des citoyens de la commune.

  • Postulat : Transports publics offerts et développement de la mobilité douce.

Les élus PLR VDB demandent que l’exécutif travaille et amène une réflexion sur les possibilités de rendre les transports publics sur la commune le plus abordables possible.


  • Postulat : Fonds d’aide au maintien des petits commerces et cafés dans les villages.

Par ce postulat, les élus PLR VDB demandent que l’exécutif étudie la possibilité de créer un fonds « aide pour travaux lors de reprise d’un bistrot ou d’une épicerie/échoppe ». Si le fonds se crée, de rédiger un règlement afin de circonscrire les demandes et d’y fixer une limite supérieure pour la somme allouée.


Les deux postulats ont été acceptés par le Conseil Général.


  • Question : Liaison zone commerciale de Villette et Chemin de la Gare.


Les élus PLR VDB ont également questionné l’exécutif sur l’accès piéton entre la gare et le centre commercial de la Villa des Dames. Plus précisément entre le rond-point et la gare où le trottoir est rudimentaire, avec une sécurité extrêmement réduite voire inexistante (seule une ligne jaune). De plus, un chemin piétons par la voie herbée semble être possible et plus agréable pour tout le monde. Ainsi, il est demandé si la commune pourrait prévoir un cheminement plus adapté pour les piétons, sans pour autant devoir attendre que le projet de Curala sorte de terre. Le Conseil Communal a répondu à la question par l'affirmative en indiquant qu'un projet est en cours.



Nous vous remercions pour la lecture de cet article de blog et rappelons que si vous avez des questions ou remarques, n’hésitez pas à contacter ou à interpeller les conseillers généraux autour de vous qui seront à même de vous fournir plus d’informations.


0 commentaire

Comentarios


bottom of page